Les maladies rares non diagnostiquées

De nombreuses personnes dans le monde peinent à obtenir un diagnostic1,2,3.

Vous trouverez ici des informations sur les thèmes suivants :

Les différents groupes de patients non diagnostiqués

Une distinction importante doit être prise en compte concernant les personnes sans diagnostic qui se fonde sur les raisons à l’origine de l’absence de diagnostic. Deux groupes peuvent ainsi être définis :

  • « Pas encore diagnostiqué » fait référence à un patient dont la maladie n’a pas encore été diagnostiquée parce qu’il n’a pas été envoyé chez le clinicien approprié en raison de symptômes communs trompeurs ou d’une présentation clinique inhabituelle d’une maladie rare connue. 
  • « Non diagnostiqué » (Syndromes sans nom ou SWAN en anglais) fait référence à un patient pour lequel un test diagnostic n'est pas encore disponible étant donné que la maladie n'a pas encore été décrite et la cause pas encore identifiée.   Ce patient peut également avoir reçu un mauvais diagnostic étant donné que sa maladie peut être confondue avec d'autres. Ces maladies sont très probablement rares. 

L’érrance diagnostique

Certains patients peuvent rester des mois, des années ou, dans bien des cas, toute leur vie sans diagnostic. Obtenir un diagnostic peut s’avérer être une épreuve longue et difficile4,5,6,7 ; une enquête EURORDIS menée sur huit maladies rares relativement communes en Europe a montré que 25 % des patients ont attendu un diagnostic entre cinq et trente ans, et pendant cet intervalle, 40 % avaient reçu un diagnostic erroné. Les diagnostics tardifs ou érronés retardent le début des traitements spécifiques adaptés et peuvent avoir des conséquences irréversibles et mortelles.

Vivre dans l'incertitude est démoralisant pour les familles touchées par des maladies non diagnostiquées. Parmi les principales conséquences, les patients et leur famille souffrent de stress, subissent des situations d’isolement, voire d'exclusion. Ces situations peuvent s’aggraver à cause du parcours médical chaotique, à travers les nombreuses consultations chez les spécialistes, les examens médicaux et l’évolution de leur maladie.

Pourquoi est-il si important pour les familles d’obtenir un diagnostic

Un diagnostic peut être la clé qui va débloquer l’accès à des soins médicaux et services sociaux efficaces, ainsi qu’à un traitement. Obtenir un diagnostic juste et précis, même en l’absence de traitement, multiplie les possibilités pour les patients d’organiser leur avenir.

Dans les cas où la maladie est héréditaire, de nombreuses familles comptent plusieurs frères et sœurs touchés. Chez ces familles, l’absence de diagnostic accroît le risque et l’inquiétude d’avoir un autre enfant atteint de la même maladie non diagnostiquée.

Les initiatives européennes et internationales contre l’absence de diagnostic

Les initiatives suivantes visent à soutenir la communauté patients sans diagnostic :

Les Recommandations internationales pour répondre aux besoins spécifiques des patients non diagnostiqués.

EURORDIS, avec SWAN UK (groupe de soutien dirigé par Genetic Alliance UK), Wilhelm Foundation, Rare Voices Australia (RVA), la Canadian Organization for Rare Disorders (CORD), le Advocacy Service for Rare and Intractable Diseases’ stakeholders au Japon (ASrid) et, aux États-Unis, la National Organization for Rare Disorders (NORD) ont créé ensemble une liste de recommandations pour répondre aux besoins spécifiques des patients sans diagnostic. Ces recommandations pressent toutes les parties prenantes de considérer les patients sans diagnostic comme une population spécifique au sein de la communauté des maladies rares.

Informations complémentaires sur la génétique et la génomique

Édition du génome

Pour une introduction à l’édition du génome, voir :

Références

1EURORDIS, The Voice of 12,000 patients (2009)
2 Survey on misdiagnosis, French Alliance for Rare Diseases (2016) 
3Molster et al. (2016) Survey of healthcare experiences of Australian adults living with rare diseases
4FEDER, Spanish organisation for rare diseases (2015), Survey “Diagnostic delay remains one of the main concerns of families”
5Rare Disease UK: The Rare Reality – an insight into the patient and family experience of rare disease (2015)
6Black N, Martineau F, Manacorda T (2015) Diagnostic odyssey for rare diseases:
7Rare disease observatory, France, ‘The life health crusade : misdiagnosis’ 2011
8Taruscio D et al. (2015) Undiagnosed Diseases Network International (UDNI): White paper for global actions to meet patient needs, Molecular Genetics and Metabolism 116:223-225

 

 

 

 

 

 

Page created: 04/01/2018
Page last updated: 15/03/2018
 
 
La voix des patients atteints de maladies rares en EuropeEURORDIS Donnant la voix, à l'international, aux personnes vivant avec une maladie rare, Rare Diseases International est une initiative d'EURORDISRare Disease International Pour rapprocher patients, familles et experts sur un forum modéré multilingue, où partager leurs expériences. RareConnect est une initiative d'EURORDIS RareConnect Le programme Rare Barometer est une initiative d’EURORDIS qui vise à réaliser des sondages pour transformer les expériences des patients de maladie rare en faits et chiffres à communiquer aux décideurs politiques.Rare Barometer Campagne internationale de sensibilisation organisée chaque année le dernier jour de février, la Journée Internationale des Maladies Rares est une initiative d'EURORDISRare Disease Day Participez au plus grand événement réunissant tous les acteurs des maladies rares en Europe lors de Conférence européenne bisannuelle sur les maladies rares et les médicaments orphelins (European Conference on Rare Diseases and Orphan Products, ou ECRD). L'ECRD est une initiative d'EURORDISEuropean Conference on Rare Diseases