Nouvelle rubrique très complète du site d’EURORDIS consacrée à l’usage compassionnel

Deux mains entrelacées

Nous sommes heureux de vous faire découvrir la nouvelle rubrique du site Internet d’EURORDIS, très complète, consacrée à l’usage compassionnel des médicaments. Présentant des informations et des ressources utiles aux patients, aux professionnels de santé et à l’industrie, elle explique la notion d’usage compassionnel, le fonctionnement des programmes qui y sont dédiés, précise qui est éligible à ces dispositifs, indique où trouver de l’aide et répond à bien d’autres questions.

L’usage compassionnel consiste à administrer un médicament qui n’a pas encore obtenu son autorisation de mise sur le marché à un patient dont l’état de santé est critique et qui ne peut bénéficier d’aucun autre traitement. Dans ces cas exceptionnels, le patient, qui ne peut participer aux essais cliniques pour ce médicament, ne peut pas non plus attendre la fin de ces essais et celle du processus d’autorisation du fait de l’évolution de sa maladie.

Disponible en sept langues, cette nouvelle rubrique dédiée à l’usage compassionnel fait partie intégrante de la Campagne d’EURORDIS en faveur de l’accès aux médicaments pour les personnes atteintes d’une maladie rare, orchestrée par François Houÿez, responsable chez EURORDIS de l’accès et de l’information sur les traitements  et conseiller en matière de politique de santé. Cette rubrique explique aux patients et aux professionnels de santé comment demander à bénéficier d’un traitement au titre de l’usage compassionnel, elle donne des conseils à l’industrie pharmaceutique sur la conception d’un programme dédié et offre des informations et des ressources complémentaires, dont des liens vers les sites de l’Agence européenne des médicaments, des Instituts nationaux de la santé des États-Unis et vers la base de données EudraCT sur les essais cliniques autorisés en Europe. Elle propose également un glossaire des termes pertinents.

Cette nouvelle rubrique offre des informations essentielles sur les programmes d’usage compassionnel dans les différents États membres de l’UE. En France, par exemple, environ 70 % des médicaments orphelins autorisés ont été mis à disposition des malades en moyenne 34 mois avant leur autorisation de mise sur le marché par une une ATU (autorisation temporaire d’utilisation) . Des liens vers les sites Internet des autorités nationales sont également proposés.

Il faut bien garder à l’esprit que les programmes d’usage compassionnel permettent d’administrer à un patient des médicaments dont la sûreté et l’efficacité n’ont pas fait l’objet d’essais complets. Les patients dont les jours sont comptés peuvent accepter de courir le risque que cela représente. L’accès compassionnel aux médicaments peut sauver des vies. 


Louise Taylor, Communications and Development Writer, EURORDIS
Traducteur :Trado Verso
Relecture : Ariane Weinman

Page created: 16/04/2014
Page last updated: 15/04/2014
 
 
La voix des patients atteints de maladies rares en EuropeEURORDIS Donnant la voix, à l'international, aux personnes vivant avec une maladie rareRare Disease International Pour rapprocher patients, familles et experts sur un forum modéré multilingue, où partager leurs expériences. RareConnect Le programme Rare Barometer est une initiative d’EURORDIS qui vise à réaliser des sondages pour transformer les expériences des patients de maladie rare en faits et chiffres à communiquer aux décideurs politiques.Rare Barometer Campagne internationale de sensibilisation organisée chaque année le dernier jour de février, la Journée Internationale des Maladies Rares est une initiative d'EURORDISRare Disease Day Participez au plus grand événement réunissant tous les acteurs des maladies rares en Europe lors de Conférence européenne bisannuelle sur les maladies rares et les médicaments orphelins (European Conference on Rare Diseases and Orphan Products, ou ECRD). L'ECRD est une initiative d'EURORDISEuropean Conference on Rare Diseases